Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31/01/2008

J.K - "Si vous n’êtes pas en relation ..."

Dernier journal 1983

23a64a1b33605d878331a0cf9c5f0ff0.jpg


...avec les êtres vivants de la terre, vous risquez de perdre votre rapport à l’humanité, aux êtres humains.

Près de la rivière,
il y a un arbre que nous avons regardé jour après jour,
pendant plusieurs semaines,
au lever du soleil.

Quand l’astre s’élève lentement au-dessus de l’horizon,
au-dessus des bois,
l’arbre devient brusquement tout doré.

Toutes ses feuilles rayonnent de vie,
et vous voyez,
au fil des heures,
une qualité extraordinaire émaner de lui
(son nom importe peu, ce qui compte, c’est ce bel arbre) ;
elle semble s’étendre par tout le pays,
au-delà de la rivière.

Le soleil monte encore un peu,
et les feuilles se mettent à frissonner,
à danser.

Avant l’aube,
l’arbre est sombre,
silencieux et distant,
empreint de dignité.

Au point du jour,
les feuilles illuminées et dansantes,
il vous donne le sentiment de percevoir une grande beauté.

Vers midi,
son ombre est profonde,
et vous pouvez vous y asseoir à l’abri du soleil.

Alors s’établit un rapport profond,
immuable et sécurisant,
avec une liberté que seuls les arbres connaissent.

Vers le soir,
quand le soleil couchant illumine l’ouest,
l’arbre peu à peu s’assombrit,
se referme sur lui-même.

Le ciel est rouge, jaune, vert,
mais l’arbre reste silencieux,
retranché,
il se repose pour la nuit

à suivre...

Les commentaires sont fermés.