Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/03/2008

J.K - (3) Pouvons-nous provoquer dans l’essence même de notre être une révolution totale ?

a479408801ba50b053a9c07335dedc7f.jpg

Nous voyons donc que nous ne pouvons dépendre de personne.

Il n’existe pas de guide,
pas d’instructeur,
pas d’autorité.

Il n’y a que nous et nos rapports avec les autres et avec le monde.

Il n’y a pas autre chose.

Lorsque l’on s’en rend compte,
on peut tomber dans un désespoir qui engendre du cynisme ou de l’amertume,

ou, nous trouvant en présence du fait que nous
et nul autre sommes responsables de nos pensées, de nos sentiments, et de nos actes,

nous cessons de nous prendre en pitié.

En général, nous prospérons en blâmant les autres,
ce qui est une façon de se prendre en pitié.

Les commentaires sont fermés.