Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/05/2015

J.Krishnamurti : "Lorsque nous nous identifions à un autre, y a-t-il là indication d’amour ?"

7650291c4ab7fc25181cfe9ad6183243.jpg

Commentaires

Chere Marie-Claire,

j'ignore si c'est une reponse a ta question que tu cherches ou si c'est la confirmation d'un sentiment que tu ressens deja pour une personne, mais a cette question, en l'examinant attentivement, voici ce qui pourrait etre dit.

Lorsque l'on s'identifie a quelqu'un, qu'est-ce que l'on fait exactement?

On recherche des affinites a cette personne, des points communs de caractere ou des idees qui sont communes a tous les deux sur tel ou tel sujet; cela implique une demarche de l'esprit a comparer et mesurer le degre de ressemblance ou de difference que l'on peut avoir avec cette personne.
L'amour est hors du champ de l'esprit et de ses mesures. On ne peut pas penser a l'amour, on ne peut pas le cultiver, on ne peut pas s'y exercer. S'entrainer a aimer, a sentir la fraternite humaine ou s'identifier a un groupe, une ideologie ou a une personne, est encore dans le champ de l'esprit, donc ce n'est pas de l'amour.
Lorsque tout cela s'est arrete, lorsque l'esprit s'est tu et son mouvement incessant s'est arrete, l'amour entre en existence et alors on sait ce qu'est aimer. L'amour n'est ni quantitatif ni qualificatif. Comme disait Krishnamurti... lorsque l'on aime, on ne dit pas "j'aime le monde entier", mais lorsque l'on sait aimer une personne, on sait aimer le tout.
Lorsqu'il y a l'amour, il n'y a ni une personne, ni les hommes, il n'y a que l'amour.

Peut-etre cela a pu aider un peu, a bientot, Louis

Écrit par : Louis | 11/05/2008

Cher Louis,

La question a été posée par J.Krishnamurti, lors de ses commentaires sur la vie, au chapitre de l'identification,
merci d'être passé et d'avoir ouvert le dialogue...

à bientôt, suna

Écrit par : suna | 11/05/2008

bonjour je m'appelle jo.les questions et les reponse je les trouve supere,a bientot

Écrit par : amico | 26/05/2008

Bonjour à toutes / tous,

Je trouve ton blog très utile, Marie Claire.

Ma réponse : on peut s'identifier à un maître spirituel, à un champion sportif et chercher à atteindre ce modèle.
Il y a alors désir de réaliser un objectif, d'atteindre un modèle, un idéal. Un genre de respect peut se créer également.

L'amour au sens bonté, compassion est, à mes yeux, différent de la quête qui consiste à s'identifier à quelqu'un.

Une phrase de Sean Penn à méditer, que j'ai noté lors du festival de Cannes 2008 : "J'aime l'humanité mais j'ai un problème avec l'être humain."

Écrit par : François B. | 29/06/2008

reponse a françois,identification a plusieurs traits,je pense que l'identification est analogue a l' attachement,le point de depart et un vide,une solitude qui fait apparaitre une angoisse,dés lors que nous perdons l'objet que nous avons tant placé dans une relation.je suis daccord nous avons trop confondu amour et identification.

Écrit par : amico | 10/07/2008

Les commentaires sont fermés.