Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/06/2008

J.K - 2/3 - Biographie "introduction"

9a349e290d220c9bca01438fbc601c39.jpg


Krishnamurti est né dans une famille de Brahmanes Télougou à Madanapalle en Inde,
et en 1909 il rencontra C.W. Leadbeater
sur la plage privée du siège de la Société Théosophique à Adyar, Chennai, Inde.

Il fut ensuite élevé sous la tutelle de Annie Besant et C.W. Leadbeater,
dirigeants de la société à cette période,
qui le voyaient comme le « véhicule » de « l’Instructeur du Monde » qu’ils attendaient.

Jeune homme, il désavoua cette idée
et dissout une organisation mondiale (l’Ordre de l’Etoile) constituée pour le soutenir.

Il passa le reste de sa vie à voyager à travers le monde en tant qu’orateur à titre individuel,
s’adressant à des auditoires larges ou modestes
aussi bien qu’à des personnes manifestant de l’intérêt.

Il est l’auteur d’un bon nombre de livres,
parmi lesquels La Première et Dernière Liberté,
La Révolution du Silence,
et le Journal.

De plus, une grande collection de ses conférences et discussions ont été publiées.

A l’âge de 91 ans
il s’est adressé aux Nations-Unies sur le sujet de la paix et de la conscience,
et s’est vu décerner la médaille de la paix des Nations-Unies pour l’année 1984.


Sa dernière conférence publique eut lieu à Madras en Inde en janvier 1986,
un mois avant sa mort à son domicile à Ojai en Californie.

.../...

29/06/2008

J.K - 1/3 - Biographie "Introduction"

045ee6814451a0920b33e4b98cf32fcd.jpg


Ce texte est la traduction de la page web anglaise de Wikipédia consacrée à Jiddu Krishnamurti , dans sa version de juin 2007.

Jiddu Krishnamurti ou J. Krishnamurti (12 mai 1895 - 17 février 1986)
fut un auteur et un orateur bien connu sur les sujets philosophiques et spirituels fondamentaux.

Après avoir publiquement renoncé, à l’âge de 34 ans,
à la renommée et au statut de Messie
qu’il avait gagné en étant proclamé la nouvelle incarnation de Maitreya Bouddha par la Société Théosophique,
il passa le reste de sa vie à voyager autour du monde
en expliquant aux gens le besoin de se transformer par eux-mêmes
au travers de la connaissance de soi.

Il a soutenu qu’un changement fondamental dans la société
peut émerger seulement par un changement radical de l’individu,
puisque la société est le produit des interactions entre individus.

Bien qu’il ait été très sensible aux questions contemporaines aux cours des décennies,
ses réponses étaient enracinées dans sa vision intemporelle de la vie et de la vérité.

En tant que tel, il a essayé de transcender toutes les frontières artificielles de la religion,
de la nationalité, de l’idéologie, et du penser sectaire.

Refusant de jouer le rôle de gourou,
il a exhorté ses auditeurs à observer les questions fondamentales de l’existence avec honnêteté,
persistance et ouverture d’esprit.

.../...

24/06/2008

J.K - (2) Consciemment ou inconsciemment nous refusons...

...de voir la nécessité fondamentale d’être passivement lucide
parce que nous ne désirons pas réellement abandonner nos problèmes..
.


836dc050a9a800ed8c40d9472356a78d.jpg


L’esprit serait perdu
s’il n’était pas tourmenté par des problèmes ;

il se nourrit de problèmes,

qu’il s’agisse de problèmes quotidiens ou domestiques, politiques ou personnels,
religieux ou idéologiques ;
et ainsi nos problèmes nous rendent médiocres et mesquins.

Un esprit tourmenté par des problèmes quotidiens est aussi petit et borné
que celui qui se préoccupe de ses progrès spirituels.

Les problèmes encombrent et alourdissent l’esprit et l’empoisonnent avec la peur,
car les problèmes fortifient le moi et ses possessions.

Sans problèmes, sans réalisations et échecs,
le moi n’existe pas.

J. Krishnamurti Commentaires sur la vie Tome 1, Chapitre 49 :
" Problèmes et évasions"

23/06/2008

J.K - (1) Consciemment ou inconsciemment nous refusons...

a46fda49c683f0a5146254ae59c84e83.jpg

...de voir la nécessité fondamentale d’être passivement lucide
parce que nous ne désirons pas réellement abandonner nos problèmes...

... car que serions-nous sans eux ?

Nous préférons nous raccrocher à quelque chose que nous connaissons,
si douloureuse soit-elle,
plutôt que de poursuivre quelque chose qui peut mener Dieu sait où.

Avec les problèmes, au moins, nous sommes en pays de connaissance ;
mais l’idée de poursuivre ce qui crée les problèmes,
sans savoir où cela nous mènera,
nous fait peur et nous semble dépourvue d’intérêt.

19/06/2008

J.K - Toute réalisation, de l’individu ou de la collectivité, devient un moyen de puissance...

9c20405b5213779cedf0d087fd68ead7.jpg


Le succès dans ce monde,
et la puissance que donne la maîtrise et l’abnégation de soi, doivent être évités,
car elles déforment la compréhension.

C’est le désir de réussir qui empêche l’humilité ;
et sans l’humilité, comment peut-il y avoir compréhension ?

L’homme qui réussit devient dur, renfermé ;
il est gonflé de sa propre importance,
encombré de ses responsabilités,
de ses réalisations et de ses souvenirs.

Il faut être libre de responsabilités comme de réalisations,
car celui qui est encombré perd de son agilité,
et il faut avoir l’esprit agile et souple pour comprendre.

Celui qui réussit ne connaît pas de repos,
car il est incapable de connaître la véritable beauté de la vie qui est amour.

J. Krishnamurti Commentaires sur la vie Tome 1, Chapitre 33 : "La puissance"

18/06/2008

J.K - Toute réalisation, de l’individu ou de la collectivité, devient un moyen de puissance...

32d6dda8070d0a507466874bb98ba818.jpg

06/06/2008

J.K - La croyance est une chose et « ce qui est » en est une autre.

bd04f466dc1edfadca5d6e8f366e27df.jpg


La croyance est un mot, une pensée, elle n’est pas la chose,
pas plus que votre nom n’est véritablement vous-même.

Au moyen d’une expérience personnelle vous espérez avoir un contact avec la vérité de votre croyance,
vous la prouver à vous-même ;
mais cette croyance même conditionne votre expérience.

Ce n’est pas tant que l’expérience surgisse comme preuve de votre croyance,
mais plutôt que la croyance engendre l’expérience.

Votre croyance en Dieu vous procurera l’expérience de ce que vous appelez Dieu.

Le changement créateur. chapitre “CROIRE” p154 à p160

05/06/2008

J.K - La croyance est une chose et « ce qui est » en est une autre.

b4c6368a1df322085cac10333d8e3b0f.jpg