Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11/07/2007

(21) - J. Krishnamurti & D. Bohm

medium_DSCF2792.JPG



...

D.B : parce que la pensée, n'ayant pas accès à ses propres fondements physiques et chimiques au niveau cellulaire, est incapable d'agir sur ces cellules.

K : effectivement, la pensée ne peut pas susciter de changement en elle-même.

D.B
: et pourtant, pratiquement tout ce que l'humanité a essayé de réaliser est fondé sur le pensée. Certes, dans une certaine zone étroitement limitée, cela ne pose pas problème, mais ce n'est pas en abordant les choses de manière classique qu'on peut influencer l'avenir de l'humanité.

K : lorsqu'on écoute les hommes politiques, qui s'activent si frénétiquement partout dans le monde, on constate qu'ils ne cessent de créer des problèmes, or pour eux la pensée, les idéaux, c'est ce qui compte par dessus tout.

D.B : en règle générale, les gens ne connaissent rien d'autre.

K : exactement. Nous disons que ce vieil instrument qu'est la pensée est usé, sauf dans certaines zones précises.

D.B : et hors de ces zones, la pensée n'a jamais été l'outil adéquat.

K : bien entendu.

D.B : et si l'on s'en réfère à l'histoire, l'homme a toujours été en butte à des difficultés.

K : il a toujours été en proie aux problèmes, aux vicissitudes, à la peur. Face à toute la confusion qui règne dans le monde, une solution à tous ces problèmes est-elle envisageable ?


.../... à suivre

Les commentaires sont fermés.