Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/10/2009

J. K- (4) La couleur

 

Pensee0163_edited.jpg

 

On ne pourrait davantage séparer l’amour de la mort,

car la beauté ne serait plus là.

On a distingué chaque couleur,

on en a fait grand cas,

mais il n’y a que la couleur,

et quand on voit chaque teinte comme la seule couleur,

alors seulement celle-là dévoile-t-elle sa splendeur.

La rose rouge,

la pensée jaune n’étaient pas de couleurs différentes,

elles étaient la couleur,

qui emplissait de gloire le jardin nu.

Le ciel bleu était pâle,

du bleu d’un hiver froid et sans pluie,

mais ce bleu était celui de toute couleur.

Vous le perceviez et en faisiez partie ;

les bruits de la ville se sont estompés,

mais la couleur impérissable a persisté.

 

J. Krishnamurti Carnets 21 janvier 1962 à Delhi (p.382-383)

Les commentaires sont fermés.