Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08/12/2009

J.K - (3) L'autorité

1568032706.jpg

Le culte de l’autorité,

pour les petites comme pour les grandes choses, est néfaste,

surtout lorsqu’il s’applique au domaine religieux.

Il n’y a pas d’intermédiaire entre vous et la réalité ;

s’il s’en présente un, il ne peut être que malfaisant,

il ne peut que pervertir la réalité,

qui que ce soit,

qu’il s’agisse du plus grand messie ou du plus récent gourou.

Celui qui sait ne sait pas ;

toute sa science n’est constituée que de ses propres préjugés,

de ses croyances qui ne sont rien de plus que des projections de son moi,

des exigences de ses sens.

Il ne peut pas connaître la vérité,

l’incommensurable.

On peut édifier une position et une autorité et on peut l’exploiter avec art et astuce,

mais pas l’humilité.

La vertu libère ;

mais cultiver l’humilité n’est pas une vertu,

cela appartient au domaine de la sensation,

donc c’est nuisible et destructeur ;

c’est un esclavage qu’il faut briser et rebriser sans cesse.

Ce qu’il est important de découvrir, ce n’est pas de savoir qui est le maître, le saint, le leader, mais pourquoi vous le suivez.

 


J. Krishnamurti Commentaires sur la vie Tome 1, Chapitre 28 L’autorité

07/12/2009

J. K - (2) L'autorité

808299570.jpg


Le savoir particulier, exclusif, offre des satisfactions très agréables.

Savoir quelque chose qu’un autre ignore est une source permanente de satisfaction ;

cela donne le sentiment d’être en contact avec des choses plus profondes,

et cela donne du prestige et de l’autorité.

Vous êtes directement en contact, vous avez quelque chose que les autres n’ont pas,

et cela vous donne de l’importance,

non seulement vis-à-vis de vous-même,

mais devant les autres.

Les autres ont pour vous une sorte de considération craintive

parce qu’ils voudraient partager ce que vous détenez ;

mais vous donnez, et vous en savez toujours plus.

Vous êtes le chef, l’autorité ;

et il n’est pas très difficile d’en arriver là

car les gens veulent qu’on les enseigne et qu’on les mène.

 

.../...

 

06/12/2009

J. K - (1) L'autorité

598331544.jpg

 

Elle disait, sous les arbres, après la causerie, qu’elle était venue pour entendre le maître des maîtres,

pour le cas où il parlerait.

Elle avait fait preuve d’une grande persévérance,

mais maintenant cette persévérance était devenue de l’obstination.

Cette obstination était voilée par des sourires et une tolérance raisonnable,

une tolérance qu’elle avait soigneusement étudiée et cultivée ;

cela venait de l’esprit et comme tel pouvait dégénérer en une intolérance violente et passionnée.

C’était une personne grasse et elle parlait d’une voix doucereuse ;

mais la condamnation était au bord de ses lèvres,

et ses croyances et ses convictions étaient toujours prêtes à se manifester violemment.

Il y avait en elle quelque chose de rigide et de refoulé,

mais elle s’était vouée à la Fraternité et à sa bonne cause.

Elle ajouta,

après un moment de silence,

qu’elle saurait quand le maître parlerait,

car elle et son groupe sentaient cela d’une façon mystérieuse qui n’était pas donnée aux autres.

Elle avait une façon de dire cela en penchant la tête qui trahissait l’orgueil de la possesion,

d’une connaissance exclusive.

 

.../...

05/12/2009

J. K - L'autorité

IMG_4538_B.jpg

Ce qu'il est important de découvrir,

ce n'est pas de savoir qui est le maître,

le saint,

le leader,

mais pourquoi vous le suivez.


.../...