Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/10/2015

J.K - (2) L’action qui nous transforme en tant qu’ êtres humains...

59826ff3e8ad5f7c412f5a8e7fa6a881.jpg

Cette question (est-il possible d’agir sans idée ?) n’est pas de celle auxquelles on puisse répondre, ainsi que vous le voudriez, par un « oui » ou un « non ».

Il est facile de poser des questions telles que : « qu’entendez-vous par... » et puis de se rasseoir et de m’écouter expliquer.

Il est beaucoup plus ardu de trouver une réponse soi-même, d’entrer dans l’interrogation si profondément, si clairement et incorruptiblement que le problème n’existe plus.

Cela ne peut se produire que lorsque l’esprit est réellement silencieux devant les questions qu’il se pose.

Alors le problème, si vous l’aimez, est aussi beau qu’un coucher de soleil.

Si vous êtes en conflit avec lui, vous ne le comprendrez jamais.

En général nous nous débattons en lui parce que nous avons peur de ce qui pourrait se produire si nous allions plus loin ;

ainsi nous perdons le sens et l’appréciation du problème.

 

La première et dernière liberté. L’action sans idéation. Stock - p.250

29/10/2015

J.K - (1) L’action qui nous transforme en tant qu’ êtres humains...

961507f86c31f4bb56aa71924d7b5fb9.jpg

L’action qui nous transforme en tant qu’ êtres humains, qui régénère, transforme ou, si vous voulez, qui apporte la rédemption,

une telle action n’est pas basée sur l’idée.

Une telle action ne tient pas compte des récompenses ou des châtiments.

Une telle action est intemporelle parce que l’esprit, qui est le processus du temps, le processus calculateur qui divise et isole, n’y participe pas.

.../...

23/10/2015

J.K - Eprouver ce mécontentement total, mais dans la joie - comprenez-vous ?

04a68da5085eeb5ee67cdf2fa6a19bfb.jpg

La créativité ne consiste pas simplement à peindre des tableaux, et à écrire des poèmes - ce qui est bien, mais reste minime en soi.

L’important est d’être mécontent de fond en comble car ce mécontentement global est le début de l’initiative qui devient créative à mesure qu’elle mûrit ; et c’est la seule manière de découvrir ce qu’est la vérité, ce qu’est Dieu, car Dieu n’est autre que l’état créatif.

Il faut donc éprouver ce mécontentement total, mais dans la joie - comprenez-vous ?

Il faut être complètement mécontent, sans se plaindre, mais avec joie, avec gaieté, avec amour.

La plupart des mécontents sont mortellement ennuyeux : ils se plaignent sans cesse du manque de justesse de telle ou telle chose, ou bien ils souhaiteraient avoir une meilleure situation, ou bien ils voudraient que les circonstances soient autres, car leur mécontentement reste très superficiel.

Quant à ceux qui ne sont pas du tout mécontents, ils sont déjà morts.

Le sens du bonheur - p. 52 - Stock - Points - Sagesse.

22/10/2015

J.K - Eprouver ce mécontentement total, mais dans la joie - comprenez-vous ?

100e4b3e1150399ecdf3c58a53e0a863.jpg

09/10/2015

J.K - (3) Qui se soucie des ennuis des autres ?

82dc2c68cdf21a50ad179aeb369033b0.jpg

Vous pouvez faire quelque chose de tangible au sujet de ce que vous entendez, ou bien vous ne pouvez rien faire, mais le seul fait d’être ouvert engendre sa propre action.

Ecouter de cette façon vous purifie le coeur, le débarrasse des choses de l’esprit.

Ecouter avec l’esprit n’est que bavardage, et cela ne procure aucun apaisement, ni à vous ni à l’autre ; ce n’est qu’une continuation de la douleur, c’est pure stupidité.

 

J. Krishnamurti Commentaires sur la vie Tome 1, Chapitre 56 : "L’esprit de possession"

06/10/2015

J.K - (2) Qui se soucie des ennuis des autres ?

0d5cd1b5b2b499a68bc0e2178114f274.jpg

Pour qu’on vous écoute il faut payer, en espèces, en prières ou en croyance.

Le professionnel écoutera, c’est son métier, mais cela ne soulage pas de façon durable.

Nous voulons nous décharger de notre fardeau librement, spontanément, et sans avoir à le regretter par la suite.

La purification de la confession ne dépend pas de celui qui écoute, mais de celui qui désire ouvrir son coeur.

Ouvrir son coeur est important, et il faut trouver quelqu’un, un mendiant peut-être, à qui se confier.

La confidence ne peut jamais ouvrir le coeur ; cela vous renferme dans votre problème, cela déprime et c’est absolument sans aucune utilité.

Etre ouvert c’est écouter, non seulement vous-même, mais toutes les influences, tous les mouvements autour de vous.

05/10/2015

J.K - (1) Qui se soucie des ennuis des autres ?

461ba499e1ba969ee1e58c3c90c973d0.jpg

... Nous avons tant de problèmes nous-même que nous n’avons pas le temps de prêter l’oreille à ceux des autres.

04/10/2015

J.K - Qui se soucie des ennuis des autres ?

cd42fa56f765ae03383effba03ebae10.jpg