Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25/01/2016

KRISHNAMURTI - (3) "face à face avec le fait"

medium_DSCF1400.JPG



Extraits d'entretien avec J. Krishnamurti


... si je suis libre d'accepter le fait : il n'y a rien à comprendre : le fait est là et je peux agir.

Si, par contre j'ai peur du mot, c'est le mot que je dois comprendre,

je dois entrer dans tout le processus que le mot, que l'idée impliquent...

Ce qui cause la peur, ce sont mes opinions, mes idées, mes expériences, mes connaissances,

mes appréhensions au sujet du fait,

mais pas le fait lui-même.

La pensée est le produit du passé,

elle n'existe qu'au moyen de mots, de symboles, d'images ;

et tant qu'elle commente ou traduit un fait, il y a forcément la peur.

 

24/01/2016

KRISHNAMURTI - (2) "face à face avec le fait"

medium_DSCF0223.JPG


Extraits d'entretien avec J. Krishnamurti


Considérez la mort par exemple.

Avons-nous peur du fait de la mort ou de l'idée de la mort ?

Le fait réel et l'idée que l'on s'en fait sont deux choses très différentes.

Si j'ai peur de l'idée du mot mort, je ne comprendrai jamais le fait, je ne le verrai jamais, je ne serai jamais en contact direct avec lui.

Ce n'est que lorsque je suis en communion complète avec le fait que je ne le crains pas.

Si je ne suis pas en communion avec lui, j'en ai peur, et je ne peux pas être en communion avec lui tant que j'ai une idée ,une opinion, une théorie à son sujet.

Je dois donc savoir très clairement si j'ai peur du mot, de l'idée ou du fait.
 
.../...

23/01/2016

KRISHNAMURTI - (1) "face à face avec le fait"

medium_DSCF1454.JPG


Extraits d'entretien avec J. Krishnamurti


De quoi avons-nous peur ? Est-ce d'un fait ou d'une idée concernant le fait ?

Est-ce la chose telle qu'elle est que nous redoutons, ou ce que nous pensons qu'elle est ?

 

.../...

19/01/2016

KRISHNAMURTI - L'amour (3)

Photo 761.jpg

 

Extraits d'entretien avec J. Krishnamurti

"Que signifie pour vous l'amour ?" - 3/3


... Seul l'amour est capable de transformer l'insanité, la confusion et le conflit.

Aucun système, aucune idéologie de gauche ou de droite ne peuvent apporter à l'homme la paix et le bonheur.

Là où est l'amour, il n'y a ni possessivité ni jalousie, mais une miséricorde et une compassion qui ne sont pas théoriques mais réelles - envers votre femme et vos enfants, votre voisin et votre serviteur...

Seul l'amour peut faire régner la miséricorde et la beauté, l'ordre et la paix.

Quand vous cessez d'exister en tant que "vous", alors vient la bénédiction de l'amour.

04/01/2016

KRISHNAMURTI - L'amour (2)

DSCF3672_edited.JPG



Extraits d'entretien avec J. Krishnamurti

"Que signifie pour vous l'amour ?" - 2/3


...

Lorsque nous aimons, il entre dans notre amour de la possessivité, des rapports de domination ou de soumission.

Cette possession engendre la jalousie et la peur de perdre l'autre, et nous légalisons cet instinct possessif.

Cette possessivité engendre la jalousie et les innombrables conflits que chacun de nous connaît bien.

La possessivité n'est donc pas l'amour.

L'amour n'est pas non plus sentimental.

Le sentimentalisme, la sensiblerie excluent l'amour. La sensibilité et les émotions ne sont que des sensations.

...

03/01/2016

KRISHNAMURTI - L'amour (1)

pano A3'.jpg



Extraits d'entretien avec J. Krishnamurti

"Tant que nous possédons, nous n'aimons pas" - 1/3


Nous connaissons l'amour en tant que sensation, n'est-ce pas ? Quand nous disons que nous aimons, nous connaissons la jalousie, nous connaissons la peur, nous connaissons l'angoisse.

Quand vous dites que vous aimez quelqu'un, cet amour implique tout cela : la jalousie, le désir de posséder, d'avoir à soi, de dominer, la peur de perdre l'autre, et ainsi de suite.

Nous appelons cela l'amour, alors que nous ne savons pas aimer sans peur, sans jalousie, sans possession.

Cet autre état d'amour, qui est dénué de peur, nous le réduisons à de simples mots; de cet amour-là, nous disons qu'il est impersonnel, pur, divin, ou que sais-je encore : mais dans les faits, nous sommes jaloux, dominateurs, possessifs.

...