Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/11/2016

La fonction de la relation...

IMG_8962.JPG

Marie claire et Alain

 Toute relation est inévitablement douloureuse, ce dont notre existence quotidienne donne ample témoignage.

Une relation où n'entre aucune tension cesse d'en être une, elle n'est plus qu'une drogue, un soporifique qui endort confortablement - et c'est ce qui convient le mieux à la plupart d'entre nous.

Il y a conflit entre ce désir intense de réconfort et la situation effective, entre l'illusion et le fait.

Si vous reconnaissez l'illusion, alors vous pouvez, en la dissipant, consacrer toute votre attention à la compréhension de la relation.

Mais si vous recherchez la sécurité dans la relation, celle-ci devient un investissement de confort, un capital d'illusion - alors que c'est l'absence même de sécurité de toute relation qui en fait la grandeur.

En recherchant une sécurité dans la relation, c'est la fonction même de la relation que vous entravez - attitude qui a ses propres conséquences et engendre ses propres malheurs.

Il ne fait aucun doute que la fonction de toute relation est de révéler l'état de notre moi tout entier.

La relation est un processus de révélation et de connaissance de soi.

Ce dévoilement de soi est douloureux, il exige des ajustements constants, une souplesse permanente de notre système intellectuel et émotionnel.

C'est une lutte difficile, avec des périodes de paix lumineuse...

couple-amoureux-660x500_dwopin.jpg

 

Mais en général nous cherchons à éviter ou éliminer la tension dans la relation, lui préférant la facilité et le confort d'une dépendance béate, d'une sécurité incontestée, d'un havre sûr.

Alors la famille et les autres relations deviennent un refuge, le refuge des êtres inconséquents. 

Dès que l'insécurité s'insinue au coeur de la dépendance, comme c'est inévitablement le cas, alors on laisse tomber la relation pour en nouer une autre, dans l'espoir d'y trouver une sécurité durable ;

mais il n'existe de sécurité dans aucune relation, et la dépendance n'engendre que la peur.

Si l'on ne comprend pas ce processus de sécurité et de peur, la relation devient une entrave, un piège, une forme d'ignorance.

Toute l'existence n'est alors que lutte et souffrance, et il n'y a pas d'issue, si ce n'est dans la pensée juste, qui est le fruit de la connaissance de soi.

 

Extrait de : 

KRISHNAMURTI - Le Livre de la Méditation et de la Vie - pages 94 et 95

(Livre de poche)

 

 

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.