Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31/05/2017

S'affranchir de la douleur. (2)

DSCF3314 B'.jpg

 

Il est très difficile de penser d'une façon directe,

de voir les choses clairement et de poursuivre jusqu'au bout,

logiquement, raisonnablement, sainement, ce qu'on observe.

Il est très difficile d'être clair et simple.

Je ne parle pas de la simplicité de nos vêtements,

ni de celle qui consiste à n'avoir que peu de possessions,

mais de la simplicité intérieure.

Je pense qu'un simplicité d'approche est essentielle

lorsqu'il s'agit d'un problème aussi complexe que celui de la douleur.

Il nous faut donc, avant d'aborder ce problème là,

savoir clairement ce que nous entendons par le mot "simple".

Notre esprit, tel que nous le connaissons, est si complexe,

si infiniment rusé, si subtil, il est passé par tant d'expériences !

Il contient toutes les influences du passé, de la race, le résidu de toute la durée.

Réduire cette vaste complexité à une simplicité est très difficile ;

mais je pense que cela doit être fait,

sans quoi nous ne pourrons pas aller au-delà de la douleur et de l'état de conflits.

La question est donc :

étant donné toute cette complexité faite de connaissances, d'expériences, de mémoire,

est-il possible de regarder la douleur face à face et d'en être libéré ?

.../...

27/05/2017

S'affranchir de la douleur. (1)

30767352770_2c26afc3ee_h.jpg

(photo Alain Bordeau)

Extraits de conférences données à Saanen et Paris

1961 & 1962

Nous avons vu combien il est nécessaire de voir les faits tels qu'ils sont,

de les observer sans condamnations ni justifications, de les aborder sans opinions.

En ce qui concerne, en particulier, les faits psychologiques, nous sommes enclins à introduire dans notre observation.

nos préjugés, nos désirs, nos impulsions, qui déforment "ce qui est" et engendrent un certain sens de

culpabilité, une contradiction, un refus d'admettre ce qui est.

Nous avons dit combien est importante la complète destruction de tout ce que nous avons construit comme refuges,

comme systèmes de protection.

La vie nous paraît trop vaste, trop rapide pour nous.

Nos esprits indolents, la lenteur de notre pensée, nos habitudes coutumières créent invariablement des contradictions en nous.

Nous essayons de dicter à la vie nos conditions,

mais graduellement, au fur et à mesure que s'intensifient nos contradictions et nos conflits intérieurs,

nos esprits deviennent de plus en plus obtus.

Je voudrais donc, ce matin, si vous le permettez, parler de l'austérité,

de la simplicité d'esprit et de la douleur.

 .../...

 

Retrouvez l'intégralité des échanges dans le livre :

"Briller de sa propre Lumière"

Vers une mutation de l'esprit

Editions du Châtelet (2013)

18/05/2017

Les racines du Ciel - France Culture - 3 novembre 2013


12/05/2017

J.K - (8) méditation

 

DSCF3165.jpgA.jpg

L’on peut alors suivre,

sans condamnation ou justification chaque mouvement de la pensée et de l’émotion ;

et en suivant chaque pensée et chaque sentiment à mesure qu’ils surgissent,

on donne lieu à une tranquillité qui n’est pas imposée,

qui n’est pas enrégimentée,

mais qui provient de ce que l’on n’a pas de problèmes,

pas de contradiction.

C’est comme l’étang qui devient paisible,

tranquille,

un soir où il n’y a pas de vent.

Et lorsque l’esprit est immobile,

ce qui est immesurable entre en être.

 

Ce texte est extrait du livre intitulé « De la connaissance de soi »- Editions Le Courrier du Livre.

05/05/2017

J.K - (7) méditation

1121977775.jpg

Ce qui engendre la compréhension est la connaissance de soi,

et il n’est pas très difficile d’être lucide si l’on en a réellement l’intention.

Si cela vous intéresse de découvrir le processus total de vous-même

- non simplement la partie superficielle,

mais le processus total de votre être entier -

c’est relativement facile.

Si vous voulez réellement vous connaître,

vous sonderez votre coeur et votre esprit afin de connaître tout leur contenu ;

et lorsqu’il y a l’intention de savoir,

on sait.

.../...