Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/01/2018

KRISHNAMURTI - "LA CRISE" (10)

(A52_edited copierA).jpg

J.K - extraits : "l'éducation authentique"

.../...

La nature même de la pensée,

- là est donc le noeud du problème.

Vous allez me dire : "Mais privé de savoir, ou sans la pensée, comment peut-on agir ?".

La question n'est pas là.

Examinez d'abord la nature de la pensée, observez les choses de manière très lucide, sans aucun préjugé, aucun à priori : voyez simplement les faits.

Notre cerveau - soumis à ce cycle de l'expérience transformée en savoir, puis en action, puis en mémoire,

avec à la suite toujours plus de savoir,

- a des problèmes en raison du caractère toujours limité du savoir.

Notre cerveau est donc entraîné à résoudre des problèmes.

.../...

Le cerveau est rodé à cela, il n'est jamais libre, mais sans cesse assailli de problèmes.

Espérons que vous faites bien la distinction.

Notre cerveau a été rodé à résoudre des problèmes à la fois dans le domaine scientifique et dans le domaine psychologique - celui des relations.

Les problèmes surgissent : nous nous efforçons de les résoudre.

La solution, c'est toujours du côté du savoir que nous la cherchons.

Comme nous le disions, le savoir est toujours incomplet.

C'est un fait.

C'est un point essentiel - il mérite une observation attentive et sensible, qui permet de constater qu'aucun savoir n'est jamais absolu, quelles que soient les circonstances.

.../...

26/01/2018

KRISHNAMURTI - "LA CRISE" (9)

30159361136_e628b1bf91_c.jpg

J.K - extraits : "l'éducation authentique"

.../...

Constatez le fait par vous-même,

je n'ai rien à vous apprendre ni à vous expliquer :

l'orateur ne fait rien d'autre que mettre en mots le fruit de ses observations afin de vous les faire partager.

Ensemble, nous observons la nature et la structure de la pensée,

- autrement dit les réactions sensorielles
: de la confrontation à une circonstance donnée naît l'expérience, qui s'enregistre sous forme de savoir, qui à son tour devient mémoire, souvenir,

- et le souvenir est mis en acte sous forme de pensée.

Cet acte vous incite à apprendre encore plus, à accumuler encore plus de savoir.

Cela fait des millénaires que l'homme s'est enfermé dans ce processus où s'enchaînent l'expérience, le savoir, la mémoire, la pensée.

Je me demande si nous en avons une claire conscience.

.../...

22/01/2018

KRISHNAMURTI - "LA CRISE" (8)

 

BBAFFEBD45FAA88DB06EDFFA4DD9.jpg

 

J.K - extraits : "l'éducation authentique"

.../...

Ces symboles que vous vénérez, et que la pensée a créés, ne sont pas sacrés :

- ils sont le fruit de la pensée.

Les rituels et toutes les divisions religieuses et nationales résultent de la pensée.

 

Examinez les choses de très près,

nous ne cherchons ni à persuader, ni à condamner, ni à encourager, nous sommes en train d'observer.

Les faits sont là.

La crise tient donc à la nature même de la pensée.

Et comme nous l'avons dit,

la pensée vient en droite ligne de la source originelle que sont nos sens, de nos réactions sensorielles, de notre expérience, de nos rencontres avec des choses diverses,

qui s'enregistrent sous forme de savoir, de souvenir, et c'est du souvenir, de la mémoire que naît la pensée.

Tel est donc le processus de la pensée, telle en est la nature, depuis des temps immémoriaux.

Toutes les cultures, depuis l'Egypte ancienne, et même bien avant elle, se sont fondées sur la pensée.

Or c'est d'elle que vient la confusion, en nous comme au dehors.

.../...

20/01/2018

KRISHNAMURTI - "LA CRISE" (7)

CDBB155E9561BD68BC582D501A2774.jpg


J.K - extraits : "l'éducation authentique"


.../...

La beauté en question n'est pas simplement celle d'un tableau, d'un poème, ou d'un visage harmonieux, il s'agit d'une autre merveille :

"nous sommes le monde, et le monde, c'est vous, c'est moi..."

Dans la partie du monde où nous nous trouvons, la liberté est utilisée à mauvais escient, comme le reste de l'univers, car chaque individu veut se réaliser, être, devenir.

Il en résulte que le contenu de notre conscience se résume à une lutte perpétuelle pour parvenir à être, à devenir, à réussir, à avoir le pouvoir, la notoriété, un statut social.

Et ces choses-là ne s'obtiennent qu'en ayant de l'argent, du talent, ou des capacités dans un domaine donné.

Et les capacités, le talent ne font que renforcer l'individualité.

Mais l'observation montre que l'individualité n'est qu'une élaboration de la pensée.

En observant tout cela, on voit que c'est au niveau de la nature même de la pensée que se situe la crise.

L'univers extérieur et l'univers intérieur sont des émanations de la pensée.

Or la pensée est un processus matériel.

C'est elle qui a conçu et réalisé la bombe atomique, la navette spatiale, l'ordinateur, le robot et tous les instruments de guerre.

La pensée a aussi bâti de magnifiques cathédrales, de splendides églises, et tout ce qu'elles contiennent.

Pourtant il n'y a absolument rien de sacré dans ce mouvement de la pensée.

.../...