Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12/05/2017

J.K - (8) méditation

 

DSCF3165.jpgA.jpg

L’on peut alors suivre,

sans condamnation ou justification chaque mouvement de la pensée et de l’émotion ;

et en suivant chaque pensée et chaque sentiment à mesure qu’ils surgissent,

on donne lieu à une tranquillité qui n’est pas imposée,

qui n’est pas enrégimentée,

mais qui provient de ce que l’on n’a pas de problèmes,

pas de contradiction.

C’est comme l’étang qui devient paisible,

tranquille,

un soir où il n’y a pas de vent.

Et lorsque l’esprit est immobile,

ce qui est immesurable entre en être.

 

Ce texte est extrait du livre intitulé « De la connaissance de soi »- Editions Le Courrier du Livre.

05/05/2017

J.K - (7) méditation

1121977775.jpg

Ce qui engendre la compréhension est la connaissance de soi,

et il n’est pas très difficile d’être lucide si l’on en a réellement l’intention.

Si cela vous intéresse de découvrir le processus total de vous-même

- non simplement la partie superficielle,

mais le processus total de votre être entier -

c’est relativement facile.

Si vous voulez réellement vous connaître,

vous sonderez votre coeur et votre esprit afin de connaître tout leur contenu ;

et lorsqu’il y a l’intention de savoir,

on sait.

.../...

28/04/2017

J.K - (6) méditation

RTEmagicC_Asperatus-030609e_jpg.jpg

Par la prière, par l’enrégimentement, par la répétition, par des japam et tout le reste,

vous pouvez amener une certaine tranquillité ;

mais ce n’est qu’un abrutissement qui réduit l’esprit et le coeur à un état de lassitude.

C’est droguer l’esprit ; et l’exclusion, que vous appelez concentration, ne mène pas à la réalité

- aucune exclusion ne peut jamais le faire.

 

.../...

21/04/2017

J.K - (5) méditation

 

IMG_4555_B.jpg

Donc, la méditation est la connaissance de soi, et sans connaissance de soi il n’y a pas de méditation.

Si vous n’êtes pas averti de toutes vos réactions tout le temps, si vous n’êtes pas pleinement conscient,

pleinement informé de vos activités quotidiennes,

vous enfermer dans une chambre et vous asseoir devant le portrait de votre gourou,

de votre maître, faire puja, méditer, est une évasion.

Sans connaissance de soi il n’y a pas de pensée correcte, et ce que vous faites n’a pas de sens,

quelle que soit la noblesse de vos intentions.

La prière n’a aucun sens sans connaissance de soi ;

mais lorsqu’il y a connaissance de soi, on pense juste, donc l’action est correcte.

Et lorsque l’action est correcte, il n’y a pas de confusion, donc pas de supplication pour que l’on vienne vous tirer d’affaire.

Un homme pleinement lucide est en état de méditation ;

il ne prie pas,

parce qu’il ne veut rien.

.../...

 

14/04/2017

J.K - (4) méditation

849440872.jpg
 
Cet esprit superficiel doit comprendre la vraie signification de ses activités et, ce faisant, introduire une tranquillité en lui-même.
 
Il ne peut pas provoquer une tranquillité, une immobilité, par un enregistrement, par une contrainte, par une discipline.
 
Il ne peut engendrer la tranquillité, la paix, le calme, qu’en comprenant ses propres activités,
en les observant, en en étant conscient,
en voyant sa dureté, la façon dont il parle à son domestique, à sa femme, à sa fille, à sa mère, etc.
 
Lorsque l’esprit conscient superficiel est ainsi éclairé sur toutes ses activités,
par cette compréhension, il devient spontanément calme
(non drogué par des contraintes ou des désirs enrégimentés)
et alors, il est dans une situation où il peut recevoir les émissions,
les suggestions de l’inconscient,
de ces nombreuses couches de l’esprit que sont les instincts raciaux,
les souvenirs enterrés, les poursuites cachées, les blessures profondes et encore ouvertes.
 
Ce n’est que lorsque la conscience entière est déchargée, débarrassée de toute mémoire,
quelle qu’elle soit,
qu’elle est en état de recevoir l’éternel.
 
.../...

07/04/2017

J.K - (3) méditation

785503498.jpg

Mais pour connaître les activités profondément cachées,

les mobiles secrets,

les réponses, les pensées et les sentiments,

il faut qu’il y ait de la tranquillité dans l’esprit conscient ;

c’est-à-dire que l’esprit conscient doit être immobile afin de recevoir les projections de l’inconscient.

L’esprit superficiel, conscient, est absorbé par ses activités quotidiennes :

gagner de l’argent, tromper les gens, exploiter, s’évader des problèmes -

toutes les activités quotidiennes de notre existence.

.../...

01/04/2017

J.K - (2) méditation

5633B.jpg

Le commencement de la méditation est la connaissance de soi,

ce qui veut dire être conscient de chaque mouvement de la pensée et de l’émotion,

connaitre toutes les couches de ma conscience

- non seulement les couches superficielles,

mais les activités cachées, secrètes, profondes.

.../...

31/03/2017

J.K - (1) méditation

 

1446982325.jpg

(cliquez sur la photo)

 

Le commencement de la méditation est la connaissance de soi...

 

04/02/2017

J. Krishnamurti - Citations

medium_S_-Monieux..pays_Sault_aquarelle240x320_A.jpg




J.K
: Il n’y a pas de différence essentielle entre les vieux et les jeunes.

Les uns, comme les autres, sont esclaves de leurs désirs et de leurs jouissances.

30/01/2017

J.K - (2) La douleur résulte d’un choc,

6cb3409b3db6ba235abf5a7d07096aa5.jpg



Quelque chose survient
— une mort, la perte d’un travail, la remise en question d’une croyance privilégiée —

et l’esprit est perturbé.

Mais que fait l’esprit perturbé ?

Il essaie de retrouver une tranquillité,
il se réfugie dans une autre croyance, dans un travail plus sûr,
dans une nouvelle relation.

Les vagues de la vie reviennent bientôt briser ses protections
et l’esprit doit alors mettre en place de nouvelles défenses.

Et cela continue de la même façon.

Ce n’est pas une façon de faire très intelligente,
ne trouvez-vous pas ?


J. Krishnamurti Commentaires sur la vie Tome 3, Chapitre 36 : "Le voyage sur une mer inconnue"

29/01/2017

J.K - (1) La douleur résulte d’un choc,

...c’est l’ébranlement momentané d’un esprit installé,
ayant accepté la routine de la vie.

6a4aa86ca21952a9124c9d9918c2bb9f.jpg

23/11/2016

Se soustraire au désordre - telle est l’idéologie de l’ordre. (1)

0c93b260ddc5599ce6cbbd536991c294.jpg

Auteur de la photo  Ben22


L’engin qui labourait la terre était guidé de main de maître,
traçant des sillons profonds et rectilignes
— sillon après sillon, selon un ordre mathématique.

L’homme aux commandes était au fond de lui-même en proie au désordre ;
mais la machine effectuait la tâche assignée.

Seul l’homme peut fonctionner dans le désordre,
en proie au désordre intérieur et extérieur.

Ses velléités de contrôle amènent un désordre plus grand,
et les réformes suscitent le besoin d’autres réformes ;
c’est, semble-t-il, dans ce cycle sans fin que vit l’homme
se berçant de l’illusion abstraite d’un ordre imaginaire.

Se soustraire au désordre — telle est l’idéologie de l’ordre.

D’où la division entre l’idéal et la réalité ;
le terrain est alors prêt pour le conflit,
la lutte forcenée entre ce qui est et ce qui devrait être.

L’idée implique de voir et non de s’abstraire de ce qui est vu.

Par le concept, par la formule, on se détourne du fait, de ce qui est.

Cette attitude, consistant à fuir les événements réels
pour se réfugier dans l’abstraction,
suscite une division entre le penseur et sa pensée,
entre l’observateur et l’objet observé.

Ce sont là les fondements du désordre.

Le désordre, c’est le conflit — extérieur et intérieur.

L’harmonie totale, c’est l’ordre total.

.../...

11/11/2016

J.K - 2/2 "La peur de blesser"

medium_DSCF3178.JPG




J.K - extrait d'entretiens


Pourquoi voulez-vous respecter les sentiments et opinions des autres ?

Avez-vous peur qu'on veuille heurter vos propres sentiments ou peser sur vos opinions ?

Si certains ont des opinions différentes des vôtres, vous ne pouvez savoir si elles sont justes qu'en les remettant en question, en entrant en contact effectif avec elles.

Et si vous constatez le manque de justesse de ces opinions et de ces sentiments, votre découverte va probablement troubler ceux qui chérissent ces sentiments, ces opinions.

Que faire alors ? Devez-vous y souscrire ou vous en accommoder, afin de ne pas blesser vos amis ?

 

Le Livre de la Méditation et de la Vie

page 219

20/10/2016

J. K - 1/2 "La peur de blesser"

medium_DSCF3120.JPG




J.K - extrait d'entretiens

Comment faire pour agir sans blesser les autres ?

Est-ce que vous voulez savoir ?

La réponse, je le crains, est qu'il ne faut rien faire du tout.

Si vous vivez pleinement votre existence, vos actions sont susceptibles de causer des heurts ;

mais qu'est-ce qui compte le plus :

découvrir ce qui est vrai, ou ne pas perturber les autres ?

La question est si simple qu'elle mérite à peine une réponse.


.../...

19/07/2016

Une manière d’agir totalement différente

Krishnamurti_78.jpg

La crise, elle est dans notre conscience, c’est-à-dire dans notre esprit, dans la manière que nous avons de considérer le monde sous un angle étriqué et limité.

 

 

Comment faut-il donc aborder la question ?

Est-ce que vous l’abordez avec un esprit, un cerveau qui dit : « C’est une question que je ne comprends pas tout à fait. Je vais d’abord l’observer, l’entendre, sans chercher de réponse. Voyons quel est le contenu de ces mots ».

C’est-à-dire : y-a-t-il une action qui ne soit pas issue de la mémoire, donc du temps ?

Je sais que le temps est nécessaire, que le savoir est nécessaire, pour conduire une voiture, ou devenir charpentier, chirurgien ; quoi qu’on veuille devenir, le savoir est nécessaire.

Mais est-il possible de répondre à cette question à l’aide de la pensée, qui est le mouvement de la mémoire ?

Si vous cherchez à répondre en termes de vrai ou faux, de possible ou d’impossible, vous dépendez de la mémoire.

C’est donc la pensée qui vous dicte la réponse.

Et la pensée étant limitée, votre réponse sera invariablement limitée, et donc source de conflit.

 

 

 

 

. 

13/02/2016

J.K - "La vérité est un état" (2)

medium_DSCF0668_edited.2.JPG


J.K - extrait d'entretiens - 2/2



L'esprit qui fait des efforts, qui se discipline afin de toucher au but ne pourra jamais connaître la vérité, parce que la fin recherchée est sa propre projection, et la poursuite de cette projection, si noble soit-elle, est une forme de vénération de soi.

Cet être-là se vénère, c'est pourquoi il lui est impossible de connaître la vérité.

On ne peut connaître la vérité que lorsqu'on a compris l'ensemble des mécanismes de l'esprit, c'est à dire quand cesse tout effort.

12/02/2016

J.K - "Le véritable révolutionnaire" (1)

medium_DSCF2675.JPG




J.K - extraits d'entretiens - 1/2


La vérité n'est pas pour les gens respectables, ni pour ceux qui cherchent à se prolonger, à se réaliser.

La vérité n'est pas pour ceux qui ont soif de sécurité, de permanence ; car la permanence qu'ils recherchent n'est que l'envers de l'impermanence.

Pris comme ils le sont dans les filets du temps, ils se raccrochent à ce qui est permanent, mais la permanence qu'ils recherchent n'est pas le réel, puisque ce qu'ils cherchent est le produit de la pensée.

Donc, tout homme soucieux de découvrir la réalité doit cesser de chercher - ce qui ne veut pas dire qu'il doive se satisfaire de ce qui est.

...

10/02/2016

KRISHNAMURTI - LE DESIR (3)

medium_DSCF1420.2.JPG



Extraits d'entretien avec J. Krishnamurti

"La qualité du désir" - 3/3


Et si l'on agit de même face au désir,

si on vit avec lui sans le nier et sans dire :

"Que vais-je faire de ce désir ? Il est si laid, si sournois, si violent"

- sans lui donner de nom ni lui associer un symbole, sans le camoufler sous un mot-,

alors le désir est-il encore cause d'agitation ?

Est-il alors une chose à éliminer, à détruire ?

Nous voulons détruire parce que chaque désir s'oppose à un autre et ils s'entre-déchirent,

engendrant conflits, souffrances et contradictions;

et l'on voit comment chacun s'efforce d'échapper à ce perpétuel conflit.

Est-il donc possible d'avoir conscience de la totalité du désir ?

La totalité telle que je l'entends ne désigne pas un désir unique,

ou des désirs multiples, mais l'essence même du désir global.

08/02/2016

KRISHNAMURTI - LE DESIR (2)

04_edited.jpg



Extraits d'entretien avec J. Krishnamurti

"La qualité du désir" - 2/3


...être pleinement conscient lorsqu'on pénètre dans une pièce,

voir tout le mobilier, remarquer le tapis ou en noter l'absence,

et ainsi de suite - ne rien faire d'autre que voir les choses,

en avoir conscience sans aucune notion de jugement -,

c'est très difficile.

Avez-vous déjà essayé de regarder une personne, une fleur, une idée, une émotion,

sans faire intervenir le moindre choix, le moindre jugement ?

 

.../...

06/02/2016

KRISHNAMURTI - LE DESIR (1)

medium_DSCF1702.JPG



Extraits d'entretien avec J. Krishnamurti

"Une réaction saine et normale" 


Je dois découvrir pourquoi le désir jouit d'un si grand pouvoir dans ma vie. Le désir, c'est peut-être bien, ou peut-être pas.

Il faut que je le sache. J'ai conscience de cela.

Le désir se manifeste - c'est une réaction saine, normale; sans cela, je serais mort.

Je vois quelque chose de beau et je dis : "Bon sang, j'ai envie de ça".

Mais la recherche constante de sa satisfaction est cause de douleur. C'est tout mon problème : il y a le plaisir, mais aussi la douleur.

Je vois une belle femme, belle, vraiment belle : ce serait absurde de dire le contraire. C'est un fait. Mais qu'est-ce qui permet au plaisir de se prolonger ? Evidemment c'est le fait d'y penser, c'est la pensée...

 

.../...

05/02/2016

KRISHNAMURTI - (2) Coeur plein... esprit vide

medium_DSCF2049.JPG
En retrait de son village, la chapelle de Bargème (Var)
 
 

... un être humain sans étiquette, sans pays.

Cela signifie que vous devez vous dépouiller de toutes ces notions et
permettre à la vérité de venir au jour ; 
 
et elle ne peut advenir que lorsque l'esprit est vide, qu'il cesse de créer.

Alors elle viendra sans que vous l'y invitiez.

Alors elle viendra, vive comme le vent, et furtive.

Elle vient en secret, pas lorsqu'on est aux aguets, à l'attendre.

Elle surgit, soudaine comme le soleil, pure comme la nuit; mais pour la recevoir,
 
le coeur doit être plein et l'esprit vide.

Alors qu'à présent vous avez l'esprit plein et le coeur vide.

04/02/2016

KRISHNAMURTI - (1) Coeur plein... esprit vide...

medium_DSCF2055.JPG

Bargème Var... chapelle à ciel ouvert !

 

Il n'existe aucun chemin pour aller à la vérité, c'est elle qui doit venir à vous.

Mais elle ne peut venir à vous que si votre coeur, votre esprit sont simples et clairs,

et que votre coeur est rempli d'amour, et non des choses de l'esprit.

Quand l'amour est dans votre coeur, vous ne parlez ni d'organiser la fraternité universelle,

ni de croyances, ni de divisions, ni des pouvoirs qui les suscitent

et, vous n'avez nul souci de réconciliation.

Vous êtes alors, tout simplement, un être humain sans étiquette, sans pays.

.../...

03/02/2016

KRISHNAMURTI - L'amour n'est pas un devoir. (3)

medium_DSCF1336.JPG



Extraits d'entretien avec J. Krishnamurti

"L'amour n'est pas un devoir" - 3/3


...

Votre femme ne partage pas vos responsabilités, votre femme ne partage pas vos biens, elle n'a pas la moitié de tout ce que vous avez, parce que vous considérez la femme comme un être inférieur à vous, comme un objet sexuel à garder en réserve, à utiliser à votre convenance quand votre appétit l'exige.

C'est ainsi que vous avez inventé les mots de droits et de devoir; et quand la femme se révolte, vous lui lancez ces mots à la tête.

Seule une société statique, décadente, parle de devoirs et de droits.

Si vous sondez vraiment vos coeurs et vos esprits, vous découvrirez que vous êtes dénués d'amour.

02/02/2016

KRISHNAMURTI - L'amour n'est pas un devoir. (2)

medium_DSCF1321_edited.JPG



Extraits d'entretien avec J. Krishnamurti

"L'amour n'est pas un devoir" - 2/3


...

Quand l'amour est là, le problème est simple; quand l'amour est absent, le problème se complique.

Quand un homme aime sa femme et ses enfants, il ne peut jamais en aucun cas penser en termes de devoirs et droits.

Sondez, vous, messieurs, le fond de votre coeur, de votre esprit.

Je sais que vous ne faites que rire de toute cela - l'une des astuces des gens irresponsables est de tourner les choses en dérision pour mieux les fuir.

.../...

01/02/2016

KRISHNAMURTI - L'amour n'est pas un devoir. (1)

medium_DSCF1304_edited.JPG



Extraits d'entretien avec J. Krishnamurti


"L'Amour n'est pas un devoir" - 1/3


... Quand l'amour est là, il ne saurait être question de devoir.

Quand on aime sa femme, on partage tout avec elle - les biens, les problèmes, les angoisses, les joies.

On ne domine pas.

On n'est pas l'homme, et la femme qu'on utilise et qu'on répudie, sorte de machine à engendrer, qui est là pour perpétuer notre nom.

Quand l'amour est là, le mot devoir disparaît.

Seul celui qui n'a point d'amour dans le coeur parle de droits et de devoirs, et dans ce pays, les droits et les devoirs ont remplacé l'amour.

Les règles sont devenues plus importantes que la chaleur et l'affection.

.../...

25/01/2016

KRISHNAMURTI - (3) "face à face avec le fait"

medium_DSCF1400.JPG



Extraits d'entretien avec J. Krishnamurti


... si je suis libre d'accepter le fait : il n'y a rien à comprendre : le fait est là et je peux agir.

Si, par contre j'ai peur du mot, c'est le mot que je dois comprendre,

je dois entrer dans tout le processus que le mot, que l'idée impliquent...

Ce qui cause la peur, ce sont mes opinions, mes idées, mes expériences, mes connaissances,

mes appréhensions au sujet du fait,

mais pas le fait lui-même.

La pensée est le produit du passé,

elle n'existe qu'au moyen de mots, de symboles, d'images ;

et tant qu'elle commente ou traduit un fait, il y a forcément la peur.

 

24/01/2016

KRISHNAMURTI - (2) "face à face avec le fait"

medium_DSCF0223.JPG


Extraits d'entretien avec J. Krishnamurti


Considérez la mort par exemple.

Avons-nous peur du fait de la mort ou de l'idée de la mort ?

Le fait réel et l'idée que l'on s'en fait sont deux choses très différentes.

Si j'ai peur de l'idée du mot mort, je ne comprendrai jamais le fait, je ne le verrai jamais, je ne serai jamais en contact direct avec lui.

Ce n'est que lorsque je suis en communion complète avec le fait que je ne le crains pas.

Si je ne suis pas en communion avec lui, j'en ai peur, et je ne peux pas être en communion avec lui tant que j'ai une idée ,une opinion, une théorie à son sujet.

Je dois donc savoir très clairement si j'ai peur du mot, de l'idée ou du fait.
 
.../...

23/01/2016

KRISHNAMURTI - (1) "face à face avec le fait"

medium_DSCF1454.JPG


Extraits d'entretien avec J. Krishnamurti


De quoi avons-nous peur ? Est-ce d'un fait ou d'une idée concernant le fait ?

Est-ce la chose telle qu'elle est que nous redoutons, ou ce que nous pensons qu'elle est ?

 

.../...

19/01/2016

KRISHNAMURTI - L'amour (3)

Photo 761.jpg

 

Extraits d'entretien avec J. Krishnamurti

"Que signifie pour vous l'amour ?" - 3/3


... Seul l'amour est capable de transformer l'insanité, la confusion et le conflit.

Aucun système, aucune idéologie de gauche ou de droite ne peuvent apporter à l'homme la paix et le bonheur.

Là où est l'amour, il n'y a ni possessivité ni jalousie, mais une miséricorde et une compassion qui ne sont pas théoriques mais réelles - envers votre femme et vos enfants, votre voisin et votre serviteur...

Seul l'amour peut faire régner la miséricorde et la beauté, l'ordre et la paix.

Quand vous cessez d'exister en tant que "vous", alors vient la bénédiction de l'amour.

04/01/2016

KRISHNAMURTI - L'amour (2)

DSCF3672_edited.JPG



Extraits d'entretien avec J. Krishnamurti

"Que signifie pour vous l'amour ?" - 2/3


...

Lorsque nous aimons, il entre dans notre amour de la possessivité, des rapports de domination ou de soumission.

Cette possession engendre la jalousie et la peur de perdre l'autre, et nous légalisons cet instinct possessif.

Cette possessivité engendre la jalousie et les innombrables conflits que chacun de nous connaît bien.

La possessivité n'est donc pas l'amour.

L'amour n'est pas non plus sentimental.

Le sentimentalisme, la sensiblerie excluent l'amour. La sensibilité et les émotions ne sont que des sensations.

...